Support Séralini Team for GMO Risk Research - CRIIGEN
Soutenir le CRIIGEN

Les chroniques du Criigen

Glyphosate : la procédure d'autorisation en Europe est relancée

L’Union européenne s’est laissée 18 mois pour débattre de la remise sur le marché des herbicides à base de glyphosate. Alors que les États membres n’ont pas trouvé d’accord, et après les résultats de l’ECHA écartant tout risque de cancérogénicité, l’Europe relance la procédure d’autorisation.

Glyphosate : les bandes tampons riveraines insuffisantes

La thèse d’une étudiante québécoise révèle que le glyphosate persiste plus longtemps qu’estimé dans le sol, et que la zone tampon de 3 mètres de large n’empêche pas la molécule pesticide d’atteindre les nappes phréatiques.

Autriche : un Roundup sans glyphosate mais au vinaigre

Dans les rayons des jardineries autrichiennes, les consommateurs peuvent tomber nez à nez sur un Roundup nouvelle formule. Le glyphosate, considéré comme le principe actif par Monsanto, est en fait remplacé par du vinaigre…

La Belgique va interdire les pesticides à tous les particuliers !

Le ministre de l’Agriculture belge Willy Borsus a annoncé qu’il suspendrait l’utilisation de tous les pesticides non biologiques prochainement à tous les particuliers. Il justifie notamment cette décision en appelant au principe de précaution.

Glyphosate : les illisibles données de l'EFSA

Les données récemment divulguées par l’EFSA pour justifier de l’innocuité du glyphosate et appeler à ré-autoriser sa mise sur le marché génèrent encore plus de troubles qu’elles n’aident la recherche indépendante à vérifier la prétendue absence de cancérogénicité du désherbant.

Faut-il revoir les standards du glyphosate ?

A cette question, une équipe de recherche américano-britannique a estimé que les normes environnementales et sanitaires des herbicides à base de glyphosate sont aujourd’hui dépassées, et qu’il est temps de réévaluer la toxicité de la molécule.

Nos enfants bourrés de perturbateurs endocriniens

Les résultats d’une étude de 60 Millions de consommateurs montrent qu’en moyenne, les enfants portent dans leurs cheveux les traces de 34 perturbateurs endocriniens. Y compris des substances interdites plus de 15 ans avant leur naissance…

Monsanto pourrait être coupable d’ « écocide »

Le géant de l’agroalimentaire vient d’être jugé, à titre fictif, par un tribunal de la société civile. Les conclusions accusent Monsanto d’atteintes aux droits de l’Homme et à l’environnement.

Glyphosate et Roundup : bientôt une nouvelle étude indépendante ?

En Italie, des chercheurs tentent de mesurer les effets de l’herbicide le plus utilisé au monde sur la reproduction et les fœtus. Particularité : l’étude se veut complètement indépendante de l’industrie agrochimique.

Du glyphosate dans nos urines

L’association Générations futures a dosé la présence de glyphosate dans les urines d’une trentaine de volontaires, et a révélé que tous les échantillons étaient contaminés par du glyphosate. Pire : pour 29 d’entre eux, les taux retrouvés sont supérieurs aux taux admissibles dans l’eau.

Monsanto Papers : l’affaire qui décrédibilise la défense de Monsanto ?

La révélation de courriels internes à Monsanto tend à montrer que les responsables de la multinationale s’inquiètent de la cancérogénicité de leur produire phare, le glyphosate, depuis 1999 et démontre les stratégies malhonnêtes mises en place par la firme pour tenter de noyer le poisson.