Support Séralini Team for GMO Risk Research - CRIIGEN
Help CRIIGEN

Our books

You will find here some books and works from CRIIGEN's members and related people, or some interesting writings for the CRIIGEN researches.

Les livres à l'affiche

Culinary pleasures or hidden poisons? Gilles-Eric Séralini & Jérôme Douzelet - Preface of Jean-Marie Pelt

Culinary pleasures or hidden poisons? Gilles-Eric Séralini & Jérôme Douzelet - Preface of Jean-Marie Pelt

For decades, science has invited itself into our dinner plates. This book asks it to sit down to dinner. International industries have systematized the use of chemicals: spreading them on the fields and using them in the breeding, processing, packaging, and distribution of our food. They constantly invade our bodies. This process has expanded to such a level that it may influence aspects of the future of humanity and the planet.

Agriculture

See books
Le naufrage paysan - Jacques Maret

Le naufrage paysan - Jacques Maret

naufragepaysan.gif

Fondateur d'un Centre permanent d'initiation à l'environnement, de la Fédération nationale des producteurs fermiers, faucheur volontaire d'OGM, Jacques MARET, paysan depuis 25 ans, défend le label agriculture biologique et présente des réponses issues de trente ans de luttes. Préface de D. Voynet et P. Desbrosses.

Le monde paysan traverse une telle crise qu'il peut sombrer. Paysage et ruralité détruits, scandales alimentaires, épidémie d'obésité… La lutte, au détriment du milieu naturel, entre paysans et productivistes, entre agriculture du Nord et du Sud ne peut durer. Il faut nourrir toutes et tous en respectant santé et environnement, malgré la hausse de l'énergie. Inventer un autre modèle ? Ce livre montre les alternatives qui doivent se généraliser, pour que les citoyens reprennent en main environnement, alimentation et santé. 12,35 Euros

Health

See books
Vaccinations : vérités indésirables - Michel Georget

Vaccinations : vérités indésirables - Michel Georget

vaccinations_2007.jpg

L'EXPRESSION "majeur et vacciné" traduit parfaitement le fait que les vaccinations sont depuis longtemps entrées dans les moeurs. Ces vingt dernières années, leur nombre s'est considérablement accru puisque le calendrier vaccinal officiel ne prévoit pas moins de quarante immunisations avant l'âge de 18 ans. N'est-on pas allé trop loin ? La récente campagne massive de vaccination contre l'hépatite B, en France, nous a donné l'impression désagréable que nous étions désinformés quant à l'authenticité de sa justification réelle. Malaise...

L' Ouvrage de Michel Georget nous aide à y voir clair, à séparer le bon grain de l'ivraie. La démarche scientifique de ce biologiste féru de vérité rend compte avec l'objectivité des multiples implications de ce sujet si sensible. Sa méthodologie rigoureuse d'enseignant apparaît dans la construction du livre, selon une pédagogie qui répond aux questions essentielles : Quelles sont les clefs pour comprendre le problème des vaccinations ? Quels sont les différents types de vaccins et comment sont-ils fabriqués ? A quels risques nous exposent les vaccinations ? Quels sont les accidents observés, vaccin par vaccin ? L'éthique du marché des vaccins n'est-elle pas déficiente ? Devons-nous réviser nos concepts ?

La qualité première de ce livre est de nous rendre lucides. Michel Georget éclaire de façon incontestable certaines zones obscures de ce qui touche, en nous, l'essentiel : notre santé.

Nous dévrions tous lire cet ouvrage qui fera date. Nous devons ! A plus forte raison si nous avons des enfants. Mais aussi pour nous-mêmes, afin de pouvoir, pour les vaccinations facultatives, juger de l'opportunité de les accepter ou de les refuser et, pour les vaccinations obligatoires, obtenir la liberté totale de choix comme c'est le cas dans la plupart des pays européens.

Dangles

Collection
"médicale et paramédicale"

Prix : 22 euros

Médecines et Alimentation du Futur - sous la direction de P. Desbrosses & co-dirigé par N. Calmé

Médecines et Alimentation du Futur - sous la direction de P. Desbrosses & co-dirigé par N. Calmé

Il y a dans les Entretiens de Millançay un rêve de départ imminent, une attitude de voyageurs. J’y apprécie la quête incessante d’un dialogue, d’une polyphonie de pensées, de cultures et d’identités…

NICOLAS HULOT                                        

Animés par PHILIPPE DESBROSSES, les Entretiens de Millançay traitent de l’écologie et de la santé, et plus précisément de l’importance du lien médecine/environnement. Du scandale de l’amiante à celui des OGM, de la « maladie de la vache folle » au cancer, c’est toute la santé publique qui est malmenée par la crise écologique.

Clair et facile d’accès, ce livre veut faire le point et proposer des solutions. Si la première partie aborde les causes des maladies et les solutions de retour à la santé, la seconde, elle, met l’accent sur la dimension « civilisationnelle » de l’écologie. Les auteurs – médecins, scientifiques, agriculteurs, militants, écrivains… – ouvrent des pistes de réflexion autour de propositions réalistes, tant individuelles que collectives. Ils vous offrent de sérieux témoignages, des analyses enrichissantes, des réponses pertinentes ainsi que des conseils pratiques sur nos modes d’alimentation, de consommation et de santé.

Editions : Le Courrier du Livre

Nous pouvons nous dépolluer ! - G.E. Séralini

Nous pouvons nous dépolluer ! - G.E. Séralini

   “I always look on the bright side, I am in love with the very flesh of   life. I want to enjoy it thouroughly and even strip it, by means of scientific research, then share it through my university teaching, and finally I try to regulate its modifications through expertise.

In France and in North America, I’ve attempted to understand the causes of the mysterious diseases which stealthily develop among the public at large: cancers, genetic mutations and hormonal disruptions of the reproductive function. We became aware that pollutants can contaminate all forms of life, and that nowadays they do so unimpeded on a large scale.Hence, the scale of the disaster suddenly dawned on me: air, water, earth, food and even our own bodies secretly contain such contaminants, stored year after year, often more durable than we are: oil, ink and plastic waste, pesticides… They have long-term combined effects. The whole human race is living under a death sentence.”

This book proves that we can depollute our bodies, using new types of detoxifying medicines, as well as society. However, it woud be useless to tackle the problem without first stopping the sources of pollution: the methods to prevent the disaster should be more efficient, and to reach this goal, we have to change education and economy in depths, as well as intensive agriculture, together with GMOs. No doubt it will also be necessary to diversify our energy ressources, a whole new system capable of taking into account the powerful imperatives of biology and life itself.The odds are still good enough, it is not too late, but no one knows for sure how long the door to depollution will remain open.

In order to prevent the risks and detoxify our environment we have no choice but to invent a new science: ecomedicine.Gilles-Éric Séralini is a university professor and research director, specialized in the study of pollutants relative to human health. He wrote a series of books and is well known expert on GMOs in food, and courageously published articles and books revealing the very first signs of their toxicity. In 2008, he was awarded the 2008 the Ordre National du Mérite ribbon “attributed to his entire career”. He is currently the President of the Scientific Council of CRIIGEN (Committee for Reaserch and Independent Information on Genetic Engineering).

Published by Josette Lyon

Price: 19 euros

 

Infections Nosocomiales, comment y échapper ? Dr Joël Spiroux

Infections Nosocomiales, comment y échapper ? Dr Joël Spiroux

infectionsnosocomiales_js.jpg Pour la première fois, deux spécialistes proposent des réponses concrètes. Comment se préserver des maladies dites nosocomiales ? Comment la lutte contre les risques infectieux est-elle organisée ? Quels sont ses résultats et ses limites ? Comment participer à diminuer les risques de iatrogénie ou infectieux lorsque nous sommes malades ? Qui fait quoi tout au long du parcours de soin ? Quels sont nos droits à recevoir une information avant, pendant et après un acte médical ou une hospitalisation ? Qu'est-ce que le secret médical ? Comment obtenir son dossier médical ? Comment faire valoir ses droits si l'on pense être victime d'une erreur médicale ? A qui doit-on signaler son cas ? Qui nous représente devant les autorités publiques et administratives ?  Un livre indispensable pour se prendre en charge et être soigné en toute sécurité. Ed. Guy Trédaniel.
Santé et environnement : l'Abécédaire - Corinne Lepage

Santé et environnement : l'Abécédaire - Corinne Lepage

abecedaireenvironnement.gif

Corinne Lepage mène une activité d'avocat dans le domaine de l'environnement et défend notamment les collectivités publiques contre les auteurs des marées noires ainsi que les maires qui se battent contre les OGM. Elle a été Ministre de l'Environnement de 1995 à 1997 et candidate à la Présidentielle de 2002. elle est Présidente de CAP 21, du Comité de Recherche et d'Information Indépendantes sur le Génie Génétique (CRII GEN) et co-fondatrice, avec Michèle Rivasi d'Ovale, de l'Observatoire de Vigilance et d'Alerte Environnementale. Elle est professeur à l'IEP et a publié une dizaine d'ouvrages.

" Mais moi, que puis-je faire ? "
C'est une réponse à cette question qui m'est souvent posée à l'issue des conférences que je consacre à l'urgence écologique que j'ai entrepris de rédiger ce livre. Il ne prétend ni à l'exhaustivité ni à la rigueur scientifique, mais vise à donner au citoyen un résumé des informations disponibles sur ce qu'il mange, ce qu'il boit, ce qu'il respire, ce qu'il utilise quotidiennement. Aujourd'hui, face à un pouvoir politique qui se refuse à appliquer le principe de précaution, c'est au citoyen qu'il revient de réagir grâce à des informations d'autant moins diffusées qu'elles gênent les lobbies économiques et grâce à trois modes d'action :
- individuel, en décidant d'appliquer à soi même et à sa famille le principe de précaution, - consumériste, en utilisant sa fonction de consommateur pou boycotter les entreprises et les produits à risques ou franchement toxiques,
- citoyen, en exigeant des Pouvoirs Publics les actions indispensables pour faire passer la santé publique et l'intérêt général avant la rentabilité à court terme.

Jacques-Marie Laffont Editeur

Prix : 21 €

Ces maladies créées par l'homme -  Pr. Dominique Belpomme

Ces maladies créées par l'homme - Pr. Dominique Belpomme

couvmaladie.jpgDepuis la seconde guerre mondiale, le nombre de décès provoqués par le cancer a doublé en France ; 150 000 par an ! Le tabac, premier accusé, n'en explique que 30 000. Les autres sont essentiellement liés à la dégradation de notre environnement. Le cancer est devenu une "maladie de civilisation".

Ce phénomène s'observe dans l'ensemble des pays industrialisées. "On soigne les malades atteints du cancer, constate le professeur Dominique Belpomme, président de l'Association française pour la recherche trhérapeutique anti-cancéreuse (Artac), et non l'environnement qui est lui-même malade.

Des affections cardiovasculaires à la stérilité masculine en passant par le diabète, l'asthme...nombre des maux dont nous souffrons ne sont plus d'origine naturelle mais artificielle, fabriqués en quelque sorte par l'homme. A court terme, c'est la survie de l'espèce humaine qui pourrait être mise en cause.

Dominique Belpomme, chargé de mission pour la mise en oeuvre du Plan Cancer, professeur de cancérologie à l'université Paris-V, a fondé l'Artac en 1994.

Albin Michel

prix 19.50 euros

GMO

See books
Culinary pleasures or hidden poisons? Gilles-Eric Séralini & Jérôme Douzelet - Preface of Jean-Marie Pelt

Culinary pleasures or hidden poisons? Gilles-Eric Séralini & Jérôme Douzelet - Preface of Jean-Marie Pelt

For decades, science has invited itself into our dinner plates. This book asks it to sit down to dinner. International industries have systematized the use of chemicals: spreading them on the fields and using them in the breeding, processing, packaging, and distribution of our food. They constantly invade our bodies. This process has expanded to such a level that it may influence aspects of the future of humanity and the planet.
OGM tout s'explique - Christian Vélot

OGM tout s'explique - Christian Vélot

 Organismes Géniaux et Merveilleux, Organismes Génétiquement Monstrueux ou Outils Génétiques de Marketing ? Les OGM ont multipliés les facettes car multiples domaines d'utilisation et d'application. OGM et recherche fondamentale, OGM et médecine, OGM et industries, OGM dans l'agro-alimentaire, autant de catégories que l'auteur s'évertue ici à différencier afin d'éviter certains amalgames fallacieux si chers aux VRP de la transgenèse généralisée. C'est avec des expressions imagées, des métaphores audacieuses et croustillantes, le tout arrosé de quelques notes d'humour, que Christian Vélot explique, avec pédagogie et simplicité, dans un langage accessible à tous, les aspects scientifiques et sociétaux des OGM en s'appuyant sur des exemples concrets. Depuis la définition des OGM jusqu'aux questions qu'ils soulèvent - tant sur les plans sanitaire, environnemental, ethique que du point de vue sociétal -, en passant par leurs modes d'obtention, la carence d'évaluation dont ils font l'objet, et des réponses aux arguments les plus répandus chez les inconditionnels des OGM tous azimuts, cet ouvrage apporte les outils qui permettent aux citoyens de se réapproprier un débat que l'on a tenté de leurs confisquer. De la science en toute conscience...

Christian Vélot est Docteur en Biologie et Maître de Conférences en Génétique Moléculaire à l'Université de Paris-Sud.

Editions Goutte de Sable

Prix : 20 €

These GMOs that change the world - 2012

These GMOs that change the world - 2012

 

GMOs appeared in the 1980's in order to replace the plants which constitute staple food for men and animals, and nowadays they are produced by new multinational firms. These firms possess a tremendous economic power, and as they produce pesticides as well as medicines, their ambition is to patent living organisms and monopolize the world market of the food-processing industry. They do not hesitate to conceal the data which would make it possible to assess the dangerousness of their products and the risks relative to their use, as should be done. With such a stranglehold, various countries adopt diverging policies. And yet there are far too lax when it comes down to the tests on health and traceability. This should not to be tolerated anymore. To what exactly do GMOs expose men and their environment? Are the production techniques of GMOs really reliable? Are the health and environment tests adapted to the risks taken? Is it really reasonable to believe they are able to appease the world hunger? Will short-term financial stakes get the better of global health? Prof Gilles-Eric Séralini's research work and second assessment studies on the health and environment impact of commercialized GMOs and of the pesticides produced and absorbed by GMOs have been read over the world, causing division of opinion even among the partisans of the first firm involved, Monsanto. Gilles-Eric Séralini is a University Professor and research director of molecular biology at the University of Caen, also the coordinator of the Multidisciplinary Risk Commission for the French National Centre for Scientific Research, CNRS. In 1988 he was appointed as an expert for the French Government, the European Union (and continued this work for more than 20 years), and more recently he was appointed by Canada and India. He is currently the President of the Scientific Council of CRIIGEN (Committee of Research and Independent Information on Genetic Engineering) Ed. Flammarion (pocket)Price : 8 euros

 

Génétiquement incorrect - Gilles-Eric Séralini

Génétiquement incorrect - Gilles-Eric Séralini

Génétiquement Incorrectgi-poche.jpg 

For several years now, the corporations that patent living organisms have been promising us a glorious future. Gene therapies would soon be able to cure genetic diseases, even cancer; therapeutic cloning and genetic manipulations would help us live longer and in better shape; GMOs would save the inhabitants of the most impoverished regions of the world from starvation.

However, in spite of the sensational announcements that clearly give the impression that scientists already master the whole knowledge of the genome, what do we know about genes? They are unpredictable, they network, mutate, remain silent, jump, move, get old and die – in short, they are unpredictable. Scientists are divided by a new paradigm which highlights the genome plasticity. In fact, genes do not live in a closed circuit only ruled by random laws and predetermination. They constantly interact with the environment, which exerts a capital influence on their evolution. If one does not take this relationship into account, it is impossible to understand how diseases are generated, to prevent their development in the first place or even to treat them.

This book, a first scientific set of results after the deciphering of the human genome, protects one against the siren song, against the so-called “genetically correct” practices endowed with a quadruple power: scientific, economic, military and political.

Gilles-Eric Séralini is a University professor and research director in the field of molecular biology at Caen University. His research work deals with the relationships between reproduction hormones, pollutants and cancers. Since 1988, he has also been an expert for the French Government in two government commisions in charge of assessing GMOs before and after their commercialization. He is currently the President of the Scientific Council of CRIIGEN (Committee for Reasearch and Independent Information on Genetic Engineering), consulted by the authorities of many countries. Among other books about GMO’s, he wrote OGM, Le vrai débat  (GMOs, the true debate) published by Flammarion in 2000).

Flammarion

Price: 9 euros

Flammarion

Prix : 9 euros
Plantes et aliments transgéniques - Jean-Marie Pelt

Plantes et aliments transgéniques - Jean-Marie Pelt

plantes.jpg

Maïs, soja, colza : les plantes et aliments transgéniques font partie de notre quotidien.

Nous en consommons à notre insu, sans connaître les conséquences véritables de ces manipulations génétiques sur notre santé et notre environnement.
Face à l'aveu d'ignorance de la communauté scientifique et au constat d'impuissance des hommes politiques, de quels moyens disposons-nous pour contrôler les effets à longs terme de la consommation des O.G.M. ? Pouvons-nous résister aux pressions des multinationales de l'agro-alimentaire ? Le citoyen a-t-il encore le choix ? Ne sommes-nous pas engagés dans un processus irréversible ?
Dans un ouvrage didactique et documenté, Jean-Marie Pelt nous rappelle qu'à trop vouloir jouer les apprentis sorciers avec la nature, nous avons mis en danger les fondements mêmes de la vie.

Président de l'Institut européen d'écologie, Jean-Marie Pelt est professeur de biologie végétale et de pharmacognosie à l'Unviersité de Metz. Il est auteur de plusieurs ouvrages sur l'écologie publiés chez Fayard.

POCKET / Fayard

Ecology

See books
After us the deluge ? - Gilles-Eric Séralini, Jean-Marie Pelt

After us the deluge ? - Gilles-Eric Séralini, Jean-Marie Pelt

deluge.jpg 

There are very few of us, lonely voices exposing the massacre of life on Earth. It is high time our circle grew bigger. Today, the urgency drives us to share our experience as biologists, so that you can appraise the situation: your situation as human beings, incapable of bequeathing a healthy planet to their descendants. We may even be incapable of bequeathing Planet Earth as we know it to our children. Life is incredibly beautiful, but infinitely more seldom and fragile than we believe. Life is under attack! Chemical and genetic pollutions are threatening, thousand of species are driven to extinction, at a rate higher than any time in the past. Life is threatened by the way we use the planet. Our societies and our economies developed on the following axiom: the Earth was inexhaustible and could be subjected to unlimited exploitation. The Earth had already been through an awful lot… However, we’re not talking about hygiene problems, or about the germs that science has more or less successfully dealt with in wealthy countries. We have to face the fact that natural resources are running out (water, petrol, gas, arable land, forests), that a radical transformation of environments and beings is taking place, and that it may irreversible. So let’s stop deluding ourselves by imagining that science will find the solution some day! What do you think scientists and more precisely biologists are doing? Are they so engrossed with their microscopes and test tubes that they don’t realise the urgency? This urgency is ours, because we are lovers of life. This urgency, we would like you to make it your own.  Jean-Marie PELT is an emeritus professor of the University of Metz, botanist, pharmacist and holds the Chair of the European Institute of Ecology; he also wrote, among many other books (all titles are suggestions as these books are not translated in English as yet): Nouveau Tour du monde d'un écologiste: New World Tour of an Environmentalist ; La Terre en heritage: The Earth as a Legacy (Fayard, 2000, rééd. 2003), and L'Homme renaturé: Renatured Man (Seuil, 1977).  A university professor and molecular biology researcher, Gilles-Éric SÉRALINI has studying the effects of pesticides on health for years. He published, among other books (all titles are suggestions as these books are not translated as yet in English): Génétiquement incorrect : Genetically incorrect, and Ces OGM qui changent le monde: The GMOs that change the World (Flammarion, 2003 et 2004). Éditions Flammarion / Fayard  Price : 15,20 €

Ensemble sauvons notre planète - Collectif

Ensemble sauvons notre planète - Collectif

ensemblesauvons.jpg

Préface de Jean-Marie PELT

L'avenir de notre Planète est menacé ! Face aux périls compromettant notre survie, l'éveil des consciences est impératif pour nous aider à devenir responsables et solidaires.

Cette ouvrage donne la parole à trente-cinq spécialistes, acteurs et experts, pour créer une synergie des connaissances actuelles, informer des réalités cachées des "progrès technologiques", dénoncer leurs dangers sur l'Humanité et trouver des solutions salutaires à sa survie.

Ces témoignages passionnants et courageux dénoncent la désinformation médicale, les dangers des pesticides, produits phytosanitaires, OGM, téléphones portables, antennes-relais, déchets radioactifs...

ils remettent en cause notre civilisation occidentale, axée sur l'argent et le gaspillage, et prônent la nécessaire insurrection des consciences et la décroissance soutenable.

Ils proposent des solutions qui passent par une alimentation saine, les médecines naturelles, l'éducation non basée sur la compétition, les énergie non fossiles alternatives au pétrole, et l'indispensable autonomie de chaque individu.

Certains mettent en exergue des modes de production et de consommation qui court-circuitent la grande distribution.

Puissent ces propos apporter le terreau propice à la restauration de l'équilibre de la Planète exsangue et permettre de léguer aux générations futures un monde vivable préservé !

 

E. Antoine - A. Apoteker - P. Baronnet - M. Beson - J. Collin - L. De Marez - R. Denis - J.P. Rimsky-Korsakoff - R. Desbordes - M. Dogna - F. Dufour - J.M. Florin - J.Y. Fromonot -
R. Gautier - D. Guillet - G Kastler - G. Krassovsky - S. Latouche - P. Laronde - C. Laupie -
L. Laurens - L. Le Goff - J. Le Guen - S. Lhomme - Y. Michel - J.C. Pierre - F. Plassard -
P. Rabbi - G.E. Séralini - S. Simon - J.L. Touly - G. Toutain - F. Veillerette - D. et D. Vuillon - J.P. Willem

Guy Trédaniel

Prix : 25 €

La terre en héritage - Jean-Marie Pelt

La terre en héritage - Jean-Marie Pelt

terreheritage.jpgLe monde "progresse" à toute vitesse. Le vent souffle de même, comme on l'a vu lors des tempêtes de Noël 1999. Ici, l'euphorie de la croissance retrouvée ; là, des cyclones d'une violence jamais vue. Tandis que l'économie prospère, l'écologie dégènère.

Il est temps d'agir !
Faut-il se contenter de ranger les transats sur le pont d'un Titanic d'ores et déjà condamné au naufrage ? Ou changer carrément de cap, comme le ferait celui qui aurait pris l'autoroute à contresens ? Changer de direction et tout changer sans tout casser : tel est le message de ce livre.
Ni science-fiction ni futurologie débridée ; sont seulement suggérés les voies et moyens susceptibles d'engendrer un puissant courant de réformes en vue de mieux protéger l'homme, la nature et la vie. De proposer de nouveaux thèmes de réflexion et d'action, à l'aube du troisième millénaire, pour laisser en héritage à nos enfants une Terre en bon état.
A cette fin, on a mis en scène un grand nombre d'acteurs, de situations concrètes, d'exemples suggestifs à la façon de notre Tour du monde d'un écologiste, paru en 1989, dont le présent ouvrage constitue une série de nouvelles étapes.

Jean-Marie Pelt est professeur de biologie végétale et de pharmacologie à l'Université de Metz, et président de l'Institut européen d'écologie. Il a publié, entre autres, chez Fayard : Le Tour du monde d'un écologite, Au fond de mon jardin, Des légumes, Des fruits, Le jardin de l'âme, ainsi que La Cannelle et le Panda.

Le livre de poche / Fayard

Le sursis de l'espèce humaine - Gilles-Eric Séralini

Le sursis de l'espèce humaine - Gilles-Eric Séralini

sursis.jpg
Jusqu'à quand ? Jusqu'à quand l'humanité pourra-t-elle survivre en respirant un air vicié, en buvant une eau polluée, en mangeant des aliments industriels truffés de contaminants cancérigènes, et qui se collent à notre patrimoine génétique ? Jusqu'à quand, alors que les ressources naturelles en air et en eau sains s'épuisent dangeureusement, que notre santé se dégrade, que la capacité de nos organismes à répondre aux agressions diminue, que les modifications génétiques se multiplient ? Pour la première fois dans l'histoire, l'avenir de l'espèce humaine est compromis.

Sans parti pris, sans esprit de système, un scientifique passionné par tout ce qui touche à la vie veut nous alerter. Ses recherches fondamentales l'ayant conduit à observer l'apparition de nouveaux risques génétiques, il adopte le point de vue du biologiste pour analyser l'empoisonnement de l'air, de l'eau douce et des aliments, leur raréfaction, et les effets de ces maux sur nos existences. A travers de nombreux exemples concrets, il propose une synthèse et recense les écueils vers lesquels une humanité devenue folle se dirige.
Il remonte à la source des problèmes pour dégager les axes de solutions de fond. Cette nouvelle misère étant totalement liée à la recherche d'une croissance artificielle, et à l'assimilation du mieux-vivre à la croissance, il montre comment les intérêts économiques deviennent aujourd'hui déconnectés des vrais besoins, et contraires aux intérêts de la vie.
il propose de définir de nouvelles priorités pour le XXI° siècle, car il s'agit là de notre survie.

Gilles-Eric Séralini est né en 1960. Spécialiste de biologie moléculaire, il est professeur des universités et chercheur dans une équipe du CNRS. Il est aussi père de deux enfants, et c'est en pensant à tous les nôtres qu'il a décidé d'écrire ce livre.

Editions Belfond

Politics

See books
Le pouvoir de changer le monde - Philippe Desbrosses

Le pouvoir de changer le monde - Philippe Desbrosses

changermonde.jpgL'équilibre de la planète menace de se rompre. Les monocultures industrielles et les produits chimiques frappent la terre d'un mal inexorable, les sols meurent. Parallèlement existe une autre réalité inquiétante : la population augmente de manière exponentielle, et avec elle ses besoins. Heureusement cette situation de crise sans précédent est génératrice d'idées nouvelles. A l'aube de l'ère post-industrielle, la nature, la campagne, la terre offrent pour qui sait les cultiver des perspectives de renaissance économique et durable.

Toute réforme réussie passe par l'intelligence du coeur. Ce livre nous incite à redécouvrir l'intelligence verte, l'intelligence du vivant, à préserver et valoriser les ressources naturelles de notre planète, à retrouver une nourriture saine et à offrir aux générations futures un environnement de qualité.
Le discours tonique de Philippe Desbrosses porte des idées originales, alternatives et efficaces qui doivent, avant qu'il ne soit trop tard, nous permettre de changer nos comportements. Alors pourra naître une économie au service de l'homme, dont l'agriculture biologique sera l'un des piliers.
Nouvelle édition augmentée et réactualisée d'un ouvrage paru au Rocher sous le titre : L'intelligence verte, agricuture de demain.

Philippe Desbrosses est agriculteur, docteur en science de l'environnement, expert-consultant auprès de la Commission de Bruxelles et président de la Commission nationale de l'agriculture biologique, au ministère de l'Agriculture. Il met en pratique dans sa ferme-école de Sainte Marthe des méthodes qui ont permis de créer vingt-cinq emplois en réhabitant de nombreuses espèces de fruits et légumes, en voie d'extinction. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont : La vie en bio, Hachette 2001 ; Nous redeviendrons paysans ! Editions du Rocher, 1993, L'Impasse alimentaire, livre collectif avec Nicolas Hulot, édtions Fayard, 2004.

Regards croisés sur le commerce équitable -  Jean-Pierre Blanc, Pierre Massia, Ondine Breaud,

Regards croisés sur le commerce équitable - Jean-Pierre Blanc, Pierre Massia, Ondine Breaud,

regardsurcommerceequitable.jpg

La parole est offerte aussi bien à des écrivains qu'à des scientifiques, à des philosophes qu'à des responsables politiques. Dans des débats animés, ponctués de témoignages directs et d'analyses scientifiques, ils donnent leur point de vue sur le commerce équitable, concept encore mal défini. Ils examinent dans ses significations profondes et rappellent son focntionnement réel. Ils montrent qu'il est directement lié à la question de l'agriculture biologique ou encore au surendettement de certains pays du Sud. Enfin, ils en parlent en termes de système politique, comme s'il était à l'origine d'un réel renversement des valeurs qu'il reste à faire pleinement exister en veillant à ce qu'il ne soit pas galvaudé.

Ensemble, nous devons reposer les questions de dignité, de respect de l'être humain, en tant que sujet et non en tant qu'objet, repenser l'économie.

Il est urgent d'utiliser ces moyens car nous vivons en sein d'une "étrange dictature" qui tend à nous persuader de l'absence de toute alternative.

Nous sommes en droit de nous demander si la nécessaire perte de jouissance, inscrite dans notre condition humaine, n'est pas aujourd'hui occultée, à la suite d'une évolution à laquelle participe le néo-libéralisme, le discours de la science, mais également une fausse conception de la démocratie que l'on pourrait appeler le démocratisme.

Texte de : Jean-Pierre Blanc, Paul Cary, Victor Ferreira, Viviane Forester, Susan George, Antoine Herth, Christian Jacob, Jean-Pierre Lebrun, François Loos, Jean-François Mattéi, Padre Van der Hoff, Guadelupe Quiroz Jimenez, Bernard Roussel, Gérad Sarracanie, Gilles-Eric Séralini, Sacha Sosno, Jacques Weber.

Edition L'Harmattan

Prix : 15 €

Et si c'était elle ? - Corinne Lepage

Et si c'était elle ? - Corinne Lepage

etsicetaitelle.jpg
6 mai 2007, 20 heures. Les pixels s'affinent sur l'écran. La silhouette se précise. Bleue. Un tailleur bleu...

Le prochain président de la République est une femme, issu de la société civile. Un rêve dans un pays a priori impossible à réformer ? Qui sait...
Un risque écologique qui se transforme en crise sanitaire majeure, des pouvoirs publics dépassés, une classe politique absente, des citoyens désoeuvrés en quête de renouvellement des idées, des pratiques et des élites : ce qui était improbable advient.
A partir de son expérience des responsabilités ministérielles et de son engagement quotidien sur le terrain, Corinne Lepage a choisi de mêler fiction et réalité pour aborder les enjeux auxquels la France est confrontée mais aussi raconter sa volonté de changements et détailler les principales réformes qu'elle souhaiterait engager.
A la fois récit romanesque d'une femme de conviction et ouvrage de réflexion sur l'action publique, Et si c'était elle ? est la première autofiction politique - pour nourrir le débat et retrouver le désir d'agir.
Et si la réalité dépassait la fiction ?

Corinne Lepage est avocate, spécialisée dans le droit de l'environnement, et expert auprès de la Commission européenne.
Ancienne ministre de l'environnement de 1995 à 1997, elle a fondé le mouvement CAP 21 en 1996, et CRIIGEN en 1999, elle sera la candidate à la prochaine élection présidentielle de 2007.

Editions Michallon

Prix : 14,25 €
De l'écologie :  Hors de l'imposture - Corinne Lepage

De l'écologie : Hors de l'imposture - Corinne Lepage

horsimposture.jpg L'écologie est une impasse. Tandis que l'ampleur de la crise environnementale s'accélère, le projet écologique fait l'objet dans l'hexagone d'une double dévoiement.

L'opportunisme ou l'imposture semblent plus au rendez-vous de l'actualité que l'éthique de responsabilité, moteur de la mobilisation écologique.
Ni cerise sur le "gâteau industriel", ni "faux-nez" d'un gauchisme en mal de Grand soir, l'écologie politique est le combat d'une double refondation. Celle d'une authentique politique démocratique, citoyenne et délibérative. Celle d'un arrachage au romantisme naturaliste anti-moderne, pour un ancrage dans l'Esprit des Lumières et de la Raison.
Dans cet essai, l'auteur pointe les errements politiciens des responsables en vue de la politique environnementale, dresse le tableau des urgences, propose une autre perspective de mobilisation à tous ceux qui sont justement inquiets du devenir de la planète et de l'humanité.

Prix : 9 €uros
La politique de précaution - Corinne Lepage

La politique de précaution - Corinne Lepage

politiqueprecaution.jpg

Ouvrage de réflexion et d'intervention politique né d'entretiens entre Corinne Lepage, avocate internationale, ancien ministre de l'Environnement, et le philisophe François Guery, spécialiste des problèmes de l'industrie et de la sécurité civile, La politique de précaution fait le point sur les dossiers de notre actualité la plus brûlante : la vache folle, l'Erika, les OGM... Le livre dénonce les pratiques les plus condamnables et met au jour des secrets honteux qui sont ici largement dévoilés. Il rend compte de principes philosophiques capitaux : le principe de précaution ; le principe de responsabilité. Il souligne la rupture entre la philisophie politique qui régit nos institutions et le libéralisme économique le plus effréné. En relançant le débat citoyen, en auscultant nos pratiques de décision, d'expertise, et de recherche, il tente de jeter les bases d'une refondation nécessaire et d'un nouveau partage des rôles entre la justice, la politique et le citoyen.
Une politique crédible devra désormais satisfaire aux exigences de sécurité et de précaution dans les questions critiques de la dégradation du climat, des risques sanitaires liés à l'alimentation, des risques éthiques inhérents aux avancés des biotechnologies... Mais cette refondation ne pourra s'opérer sans dérive autoritaire que si le débat démocratique et l'Etat de justice se rénovent en profondeur.
En donnant au lecteur des repères pour comprendre ce qui est arrivé, au citoyen des indications pour remédier au risque du développement, La politique de précaution s'adresse à tous, aujourd'hui et demain. A lire d'urgence.

Corinne Lepage, ancien ministre de l'Environnement, avocate internationale, juriste pionnière du droit de l'environnement, professeur à l'IEP sur le développement durable. François Guery, ancien élève de ENS, doyen de la faculté de philosophie (Université Jean Moulin Lyon III), Directeur des études à l'Institut national de sécurité civile, est l'auteur de livres qui ont fait date dont La société industrielle et ses ennemis, Orban, 1989; Maîtres et protecteurs de la nature, Champ vallon, 1990.

puf

Prix : 19 €

On ne peut rien faire Madame la Ministre - Corinne Lepage

On ne peut rien faire Madame la Ministre - Corinne Lepage

onepeutrienfaire.jpg "On ne peut rien faire, Madame le ministre..."
Combien de fois cette phrase n'a-t-elle pas été prononcée pour justifier l'immobilisme que Corinne Lepage, ministre de l'Environnement du gouvernement Juppé de 1995 à 1997, cherchait à combattre ?
C'est précisément parce qu'elle croyait possible une révolution dans ce pays que Corinne Lepage a choisi de décrire la réalité à laquelle elle a été confrontée.
La réalité, c'est que les ministres sont sous haute surveillance. Que les grands corps sont des potentats qui font leur propre politique sans rendre de comptes à personne. Que certains lobbies exercent par personnes interposées un pouvoir de blocage absolu. Que la loi n'est pas la même pour tous. Que le secret, l'opacité, le mensonge constituent la règle. Que l'environnement, enfin, est détesté par les autres ministères qui s'emploient à torpiller avec acharnement toutes ses initiatives.
Ce constat n'est pas désespéré. Au contraire. Les solutions existent, à la portée de citoyens soucieux de relégitimer la politique. Les propositions concrètes qui sont fomulées surprendront.
Albin Michel

Society

See books
Dictionnaire des risques - sous la direction d'Yves Dupont

Dictionnaire des risques - sous la direction d'Yves Dupont

dicorisques.jpg L'Homme du XXIe siècle commençant se découvre avec désarroi, voire angoisse, confronté à des incertitudes sur les effets de son action (clonage, OGM, etc.) ou à de lourdes menaces environnementales, et conscient - enfin, plus ou moins - d'être responsable de cet état de fait. Tchernobyl, Bhopal, Seveso, le naufrage du Prestige, la maladie de la "vache folle", l'effet de serre, la réduction de la biodiversité ; autant d'exemples sans appel de ce à quoi ont mené deux siècles de cécité envers les risques inhérents à notre action sur la nature et notre quête acharné du profit.

Qu'il soit impossible de continuer ainsi, on se l'accorde. Qu'une nouvelle éthique soit à inventer dans nos relations humaines et notre rapport à notre fragile planète, on y consent. Mais prendre la vraie mesure des risques, anticiper des solutions, mener pièces à l'appui les débats qui s'imposent, c'est le difficile passage au concret, qui est affaire autant d'intelligence des choses que d'argent à dépenser. Il importe à la fois de savoir, domaine par domaine, de quoi l'on parle, et d'avoir une vision synthétique.

D'où ce dictionnaire. La formule permet d'explorer l'ensemble du champ et de tisser les liens qui relient une réalité à une autre. De Catastrophes naturelles à Transgéniques, en passent par Délinquance juvénile ou Principe de précaution, avec des textes développés sur les sujets cardinaux ("Société de consommation et risque environnemental", "Guerres et risques de guerre""...), cet ouvrage fait ressortir une donnée essentielle : au-delà des approches du risque que proposent les économistes, les assureurs et les experts, chantres d'une rationnalité instrumentale prompte à occulter la responsabilité humaine, il importe de réintégrer ces questionnements dans la sphère politico-sociale qu'ils n'auraient jamais dû quitter dans des sociétés considérées comme démocratiques.

Yves Dupont, Professeur de socio-anthropologie à l'Université de Caen, codirecteur du Laboratoire d'Analyse Socio-Anthropologique des Risques (LASAR), coresponsable du Pôle Risques de la MRSH de Caen Basse-Normandie et membre du conseil scientifique du CRII-GEN, a réuni pour réaliser cet ouvrage une équipe de quelque soixante auteurs - sociologues, anthropologues, biologistes, médecins, juristes...

Armand Colin

Prix : 23 euros

La vie contaminée - Frédérick Lemarchand

La vie contaminée - Frédérick Lemarchand

laviecontaminee.jpg Le développement immaîtrisé des sciences, des techniques et du marché, repoussant sans cesse les limites du faisable et du socialement acceptable, à produit de nouvelles formes de menace, risques potentiels ou catastrophes avérées, auxquels nous n'étions pas préparé : Tchernobyl, déchets nucléaires, voche folle, OGM, clonage, amiante, attentat du 11 septembre, anthrax... Nous vivons de fait dans une société épidémique. Or, la vulnérabilité des hommes, de la nature et du politique se manifeste à un degré jamais atteint, alors même que la vieille culture dont nous disposons pour affronter l'épidémie n'est plus à la hauteur et conduit le plus souvent à des pathologies sociales par la production de boucs émissaires. Cet ouvrage entend explorer parallèlement deux champs de production du risque que sont le nucléaire et la génétique à partir d'un point de vue critique à la fois sociologique et anthropologique. C'est du même point de vue que l'auteur analyse les réponses politiques et éthiques dont est porteuse la société au travers des "nouveaux romantismes éclairés", que sont l'écologie politique et le mouvement paysan.

Frédérick Lemarchand, docteur en sociologie. Dans l'héritage de la théorie critique, il poursuit des recherches depuis 1996, au laboratoire d'analyse sociologique et anthropologique du risque (LASAR) du l'université de Caen sur les aspects fondamentaux des sociétés technoscientifiques en France et en ex-Union Soviétique. Il est également chargé de missions pour le CRII-GEN.

Prix : 23 €uros

L'évolution de la matière - Gilles-Eric Séralini

L'évolution de la matière - Gilles-Eric Séralini

evolutionmatiere.gifDes millions d'années ont été nécessaires pour qu'au terme d'une longue évolution la matière prenne la forme de la vie. Du big bang originel à la découverte récente de la molécule d'ADN, cet ouvrage propose une passionante remontée dans le temps jusqu'à l'origine de l'Univers pour découvrir l'enchaînement des transformations de la matière jusqu'à son ultime étape : la vie.


Gilles-Eric Séralini, Professeur d'Université, anime une équipe de recherche en biologie moléculaire à Caen. Il est également l'auteur de recueils de poésie.

CRIIGEN's recommandations

See books
Rayonnements - OGM - Nanotechnologies

Rayonnements - OGM - Nanotechnologies

Les OGM contenus dans les produits manufacturés ou alimentaires présentent-ils des risques sanitaires ou environnementaux ? Ont-ils finalement une quelconque utilité pour le consommateur ?

Des antennes relais, des téléphones portables ou des lignes à haute tension, lesquels produisent le plus de rayonnements ? Que penser de la multiplication des sources de rayonnement électromagnétiques, tels les appareils électroménagers, la Wifi, les GPS... ?

Les nanoparticules aujourd'hui dans les peintures et ciments, les emballages, les cosmétiques..., présentent-elles des risques sanitaires et environnementaux ? Comment prendre en compte les risques potentiels des nanotechnologies et les neutralise ? 

La CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie), l'une des plus importantes associations nationales de consommateurs et d'usagers, est une force de proposition écocitoyenne dans de nombreux dossier relatifs à la consommation. Au travers de ses 400 associations locales, ses experts répondent concrètement aux questions des usagers pour surmonter les difficultés qu'ils rencontrent face aux infractions et abus de plus en plus fréquents d'une réalité quotidienne en constante évolution.

 

Gènes, Pouvoirs et Profits de C. Bonneuil & F. Thomas

Gènes, Pouvoirs et Profits de C. Bonneuil & F. Thomas

 Que signifie exactement améliorer une plante ? Depuis plus d'un siècle, généticiens, sélectionneurs, biologistes, semenciers et agriculteurs s'appliquent à transformer les plantes cultivées, mais la définition du progrès génétique n'est pas unique ; elle dépend des pratiques agricoles, des itinéraires techniques, des acteurs économiques et plotiques, des usages alimentaires et plus généralement des représentations du "vivant", du "progrès" et du "bien-être". L'histoire de l'amélioration des plantes n'est pas le récit linéaire de l'application de la génétique aux plantes cultivées.

Gènes, pouvoirs et profits retrace l'histoire des transformations conjointes de la génétique et de la société depuis 150 ans. Trois grands régimes de production des savoirs et des innovations émergent. Au régime de la semence domestique, dominé par les variétés de pays, succède après la seconde guerre mondiale le régime du progrès génétique planifié ; chercheurs et fonctionnaires, en lien avec la profession, produisent et régulent l'innovation vaiétale pour moderniser la "ferme France". Lorsque les modèles des décennies d'après-guerre s'effacent et que le gène s'impose comme unité de manipulation et d'appropriation du vivant, ces régulations cèdent la place au régime contemporain de profit génétique mondialisé, creuset des OGM.

Cet ouvrage s'adresse à ceux que l'avenir des semences, de l'alimentaiton et de la biodiversité préoccupent : consommateurs, chercheurs, agriculteurs, et citoyens désireux de comprendre l'émergence d'un marché et d'une industrie des semences, des OGM, des froits de propriété sur le vivant, et souhaitant débattre des mondes possibles dont sont porteurs nos choix scientifiques.

Christophe Bonneuil, chargé de recherche au CNRS, est membre du centre Alexandre Koyré de recherche en histoire des sciences et des techniques. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages et articles sur l'histoire de la biologie, la génétique végétale et sur les transformations des rapports entre science, nature et société.

Frédéric Thomas, chargé de recherche à l'IRD, dans l'unité Savoirs et développement a écrit plusieurs articles sur l'histoire de l'amélioration des plantes, le droit international de la biodiversité, et la gestion des ressources génétiqus dans le monde. Il coordonne un programme de recherche sur les nouvelles formes de socialisation du vivant dans les pays en développement.

Tous deux sont chercheurs associés à l'équipe SenS-Inra de l'Institut francilien "Recherche, innovation, société".

55 € Editions Quae

Bidoche de Fabrice Nicolino

Bidoche de Fabrice Nicolino

 

Je suis né pour ma part dans le sous-prolétariat urbain de la banlieue parisienne. Ce n'est pas un lieu rieur. Ce ne fut pas un temps calme. Il m'arriva plus d'une fois de rêver meilleur destin. Mais qui choisit ? Il reste que, dans les meilleures années de cette époque engloutie à jamais, ma mère préparait le dimanche midi un roast-beef, un rosbif farci à l'ail qui déclenchait chez nous tous, les enfants de cette pauvre nichée, une émeute de papilles.

Un repas peut-il rendre heureux ? Oui. Un morceau de viande peut-il faire croire, le temps d'une tablée familiale, que tout va bien, que tout va mieux ? Oui. J'ai mangé beaucoup de viande. J'ai pris un grand plaisir à mastiquer, à partager avec les miens ce qui était davantage qu'un mets. Je suis mieux placé que d'autres pour comprendre que manger de la viande est un acte social majeur. Un comportement. Une manière de se situer par rapport au passé maudit de l'humanité, et de défier le sort promis par l'avenir.

 

BD de M. Le Galli - La guerre des OGM

BD de M. Le Galli - La guerre des OGM

Michaël Le Galli et Mike viennent de publier ce mois-ci une bande dessinée intitulée "La guerre des OGM" aux Editions Delcourt.

http://www.editions-delcourt.fr/

bd.jpg

Vous y retrouverez des membres du CRIIGEN....

RÉSUMÉ DE L'ÉPISODE

 

OGM. Trois lettres qui ne laissent personne indifférent... Alors, que sont exactement les Organismes Génétiquement Modifiés ? Pourquoi et comment, partout à travers le monde, des hommes et des femmes se battent contre ceux qui veulent les imposer ? Et qu'en est-il de la France ? Pour la première fois, une bande dessinée répond à toutes ces questions.

Plantes insecticides : Evaluation de l'impact sur les insectes auxiliaires - Lilian Ceballos

Plantes insecticides : Evaluation de l'impact sur les insectes auxiliaires - Lilian Ceballos

 Depuis 1996, la dissémination de plantes génétiquement modifiées dans l'environnement a provoqué des débats virulents entre les promoteurs des biotechnlogies et la société civile qui s'oppose à ces cultures. En 2004, la Communauté Européenne a levé le moratoire sur les cultures transgéniques, malgré les nombreuses controverses sur leurs effets environnementaux. Au niveau politique, plusieurs pays (Autriche, Grèce, Hongrie) ont d'ailleurs interdit ces cultures sur leur territoire, et la France a récemment suspendu l'autorisation du maïs MON810. L'évaluation de ces plantes par les organismes officiels ne tient pas suffisamment compte des réusltats scientifiques récents qui suggèrent que l'impact en chaîne sur l'environnement pourrait être beaucoup plus important que prévu.

Présentées comme une alternative incontournable aux insecticides chimiques, les plantes Bt sont en fait des plantes insecticides. L'enjeu de ce livre est de faire le point sur les connaissances scientifiques relatives aux impacts des cultures Bt sur les insectes auxiliaires. Il est la première synthèse de ce genre et s'adresse à un public averti, désireux de comprendre l'impact des cultures Bt sur les insectes non cibles (pollinisateurs, ennemis naturels des ravageurs), sur les organismes du sol (lombics, mycorhizes) et sur les organismes aquatiques (daphnies, moules). Ces organismes jouent un rôle déterminant dans les services écosystémiques (pollinisation, contrôle biologique, recyclage de la matière organique, fourniture et purification de l'eau...) reconnus comme la base d'une agriculture durable par les experts du programme international "Evaluation des écosystèmes pour le millénaire". Préserver la biodiversité n'est pas un luxe de nantis, mais constitue le dernier recours pour les agriculteurs (biologiques ou non) qui veulent se passer de pesticides.

 

Lilian Ceballos, scientifique indépendant, écologue. Co-auteur de "OGM, Sécurité, Santé" et de diverses publications sur les PGM, il collabore régulièrement avec des organisations environnementales sur des questions d'écologie et agroécologie.

prix : 15 euros

Aux Origines des Plantes - Sous la direction de Francis Hallé et Pierre Lieutaghi

Aux Origines des Plantes - Sous la direction de Francis Hallé et Pierre Lieutaghi

 Ce volume des Origines des plantes s'intéresse aux plantes et à leur relation avec les hommes et la société. Trente-deux spécialistes renommés collaborent ici à une oeuvre sans équivalent à ce jour en français, à la fois chronique et bilan, point sur l'histoire et interrogation sur les grands enjeux actuels associés au végétal.

De la plante préhistorique aux grandes cultures d'aujourd'hui, de l'origine des légumes à leur devenir, de l'histoire et de l'importance de la forêt tempérée à la protection des régions tropicales, des origines de l'agriculture aux techniques d'agroforesterie, les thèmes abordés ici touchent autant à l'histoire qu'à l'avenir des plantes, à leur protection, leur transformation, ou aux questions brûlantes de l'utilisation des OGM.

C'est aussi l'usage qui est fait par l'homme du véfétal que l'on retrouve dans cet ouvrage : les plantes soignent tout autant qu'elles parfument, teignent ou ornent nos balcons, maisons et intérieurs. Les plantes sont partout : dans l'alimentation, la pharmacopée, l'habitat, l'industrie. Mais cultivée, transformée, la diversité végétale tend de plus en plus à diminuer : que faire pour la conserver et, de ce fait, pour préserver notre espèce ? Car si la plante est importante pour ntore survie matérielle, elle l'est aussi pour la part symbolique de notre être : la présence de l'arbre dans les mythes en atteste, mais aussi la domestication des plantes toxiques, la cueillette comme pratique sociale ou les plantes médicinales.

Un livre enrichi de magnifiques illustrations, qui contribue à élargir le regard sur la flore tout en affirmant son importance fondatrice dans l'ordre matériel d'abord, mais aussi dans les oeuvres d'intelligience, de consolidation et d'embellissement du monde.

 

52 €

Conditions et genre de vie - Sous la direction de Salvador Juan et Didier Le Gall

Conditions et genre de vie - Sous la direction de Salvador Juan et Didier Le Gall

conditionsetgenres.jpg Renouant avec la tradition de l'Ecole Française de sociologie qui regroupait des mémoires originaux, non sous la forme d'une revue mais d'un ouvrage qui fera l'objet de plusieurs parutions, Conditions et genres de vie est constitué de véritables mémoires de sociologie descriptive, conceptuellement et empiriquement étayés, dont l'objectif est de donner à voir la "société française autrement".
La sociologie et l'anthropolgie académiques livrent bien souvent une image inhumaine car a-humaine de la société. Celle-ci est certes faite de marchés qui produisent et distribuent des biens et des maux, ainsi que de dispositifs institutionnels plus ou moins publics norm(ali)sant et encadrant la vie des personnes. En bref, d'économie et de politique. Mais la "vraie vie" des gens n'est pas là. Elle est dans la manière dont ils s'adaptent aux contraintes et aux opportunités, dans la façon de "tenir le coup", de s'inventer un imaginaire inversant le monde réel et permettant de le supporter, dans des pratiques de réalisation de soi qui donnent le sentiment d'exister comme être humain au milieu d'un environnement de plus en plus réifié et porteur de risques.
Ces chroniques invitent à regarder l'envers du décor, "l'autre rive" des structures sociales et des institutions, autrement dit le comment (sur)vivent concrètement les êtres humains avec leurs ressources, au milieur des aménités et des nuisances, la manière dont le temps de la vie se passe ou se rompt... Un regard "décalé" sur la diversité de vie quotidienne en quelque sorte, qui est ici structuré en quatre tableaux : les conditions de la vie liées au travail, au cadre de vie et à la position sociale ; les seuils et les changements existentiels ; les occupations du temps pour soi dans la vie ordinaire et, enfin, les identités incertaines ou en souffrance.

Ont collaboré à ce premier volume :
E. Babin, C. Bidart, L. Bocéno, G. Boudesseul, P. de Colomby, A. Degenne, S. Derobert, S. Deniveau, M. Dobré, A. Giami, I. Grand, G. Grandazzi, A. Haesler, S. Juan, M.O. Lebeaux, A. Léger, D. Le Gall, C. Le Van, F. Lemarchand, A. Morange, M. Niang Fall, A. Pellissier, M. Prével, J. Saliou, C. Trouvé-Piquot et S. Valognes.

La guerre secrète des OGM - Hervé Kempf

La guerre secrète des OGM - Hervé Kempf

guerreogm.jpg

Entre 1973 et 2003, nous avons vécu un phénomène nouveau : pour la première fois depuis les débuts de la Révolution industrielle, la société humaine a refusé une mutation technologique. Alors qu'elle promettait de transformer le monde, la dissémination dans l'environnement des oganismes génétiquement modifiés (OGM) s'est heurtée à une contestation planétaire. Les OGM sont maintenant confinés pour l'essentiel en Amérique du Nord, et les firmes qui les promeuvent s'enfoncent dans la crise.
Personne ne peut prédire l'avenir des OGM, des plantes transgéniques. Mais l'échec de leur lancement est riche d'enseignements : sur l'Europe, qui y a manifesté sont unité, sur les Etats-Unis, qui y ont montré la maladie de leur démocratie, sur la redécouverte de l'agriculture par un monde urbanisé, sur les rapports entre la politique et la science. Mais l'histoire des OGM est d'abord une incroyable aventure, une véritable "guerre de trente ans" mêlant la passion et la cupidité, le commerce et la manipulation, l'enthousiasme scientifique et l'imprudence. Cette guerre fut aussi une guerre secrète et ce livre lève une partie du voile.

Hervé Kempf couvre le journal Le Monde les questions d'écologie internationale. Journaliste scientifique, il a publié plusieurs livres, dont l'un, La Révolution biolithique. Humains artificiels et machines animées (Albin Michel, 1998), constitue l'une des meilleures synthèses au sujet des nouveaux défis biotechnologiques.

Seuil

Prix : 19 euros

Le Monde selon Monsanto - Marie-Monique Robin

Le Monde selon Monsanto - Marie-Monique Robin

mondemonsanto.jpg Implantée dans quarante-six pays, Monsanto est devenue le leader mondial des OGM, mais aussi l’une des entreprises les plus controversées de l’histoire industrielle avec la production de PCB (pyralène), d’herbicides dévastateurs (comme l’agent orange pendant la guerre du Viêt-nam) ou d’hormones de croissance bovine et laitière (interdites en Europe). Depuis sa création en 1901, la firme a accumulé les procès en raison de la toxicité de ses produits, mais se présente aujourd’hui comme une entreprise des « sciences de la vie », convertie aux vertus du développement durable.

Grâce à la commercialisation de semences transgéniques, elle prétend vouloir faire reculer les limites des écosystèmes pour le bien de l’humanité. Qu’en est-il exactement ? Quels sont les objectifs de cette entreprise qui, après avoir longtemps négligé les impacts écologiques et humains de ses activités, s’intéresse tout à coup au problème de la faim dans le monde au point de se donner des allures d’organisation humanitaire ?

S’appuyant sur des documents inédits, des témoignages de victimes, de scientifiques ou d’hommes politiques, ce livre reconstitue la genèse d’un empire industriel qui, à grand renfort de rapports mensongers, de collusion avec l’administration nord-américaine, de pressions et tentatives de corruption, est devenu le premier semencier du monde.

Et il révèle notamment le rôle joué par Monsanto dans le formidable tour de passe-passe qui a permis l’extension planétaire des cultures OGM sans aucun contrôle sérieux de leurs effets sur la nature et la santé humaine.

Le défi des épidémies modernes - André Cicollela

Le défi des épidémies modernes - André Cicollela

defit.gifComment sauver la Sécu en changeant le système de santé ?

Les sociétés modernes sont confrontées à une véritable épidémie de maladies chroniques : cancers, maladies cardiovasculaires, obésité et diabète, allergies, affections mentales… Or, elles sont très largement évitables, car elles sont la conséquence de notre mode de vie et de notre environnement. Selon l’Organisation mondiale de la santé, elles sont responsables de 86% des décès et représentent 77% des cas de maladies en Europe. Elles sont ainsi devenues la cause majeure de la crise des systèmes de santé. En France, le « Sécu » a certes permis l’accès aux soins pour tous, mais elle n’arrive pas à répondre à cette crise. Et au nom de la lutte contre le « trou de la Sécu », on cherche à convaincre les Français qu’il faudrait remplacer le principe de solidarité par une logique individualiste d’assurances privées.Mais les solutions libérales sont une illusion, comme le montre André Cicolella dans cet essai rigoureusement argumenté : elles ne répondent pas à la question et ne peuvent, au contraire, que faire empirer la situation. À l’inverse, explique-t-il, il est possible de surmonter la crise en agissant sur les causes environnementales et comportementales des maladies et en sortant du « tout médicament ». et aussi en réinventant un système de santé de proximité, un financement plus juste et en instaurant une véritable démocratie sanitaire. Bref, en refondant un véritable système de santé et pas seulement un système de soins.

André Cicolella est chercheur en santé environnementale et président de la Commission Santé des Verts. Il est l’auteur de Alertes santé (avec Dorothée Benoît-Browaeys, Fayard, 2005).

Alertes santé - André Cicolella et Dorothée Benoit Browaeys

Alertes santé - André Cicolella et Dorothée Benoit Browaeys

alertes_sante.jpg Notre santé est menacée. Des experts lancent l'alerte, mais leur voix est étouffée et leurs travaux sont ignorés. Les enjeux sont pourtant immenses : comment éviter le développement annoncé de véritables épidémies non seulement de cancer, d'asthme, de maladies auto-immunes ou neurodégénératives (alzheimer), mais aussi de nouvelles pathologies ? On le sait, le caractère cancérigène de l'amiante a été prouvé dès 1950. Pourtant, l'amiante n'a été interdit en France qu'en 1997 ! Ce scandale ne doit pas se reproduire. Il est donc essentiel d'être à l'écoute des "lanceurs d'alerte". Qui sont-ils ? Quels nouveaux dangers sanitaires mettent-ils en évidence ? Comment agissent les lobies auxquels ils font face ?

Ce livre brosse un panorama passionnant des grandes affaires de santé publique et des recherchers en cours. Les auteurs apportent également des réponses, avec des propositions précises de refonte de notre système de sécurité sanitaire, afin de garantir la liberté du chercheur et l'écoute de la société civile au service d'une vraie politique de prévention.

André Cicolella est chercheur en santé environnementale, spécialiste de l'évaluation de risques sanitaires dans un établissement de recherche publique. Lanceur d'alerte lui-même, il est à l'origine de la prise de conscience liée aux éthers de glycol, produits chimiques très largement utilisés. Cette affaire s'est traduite par la première jurisprudence de la Cour de cassation sur la protection des lanceurs d'alerte. Président de la fondation Sciences citoyennes depuis sa création en 2002, responsable de la Commission santé des Verts, il est également à l'origine de la création de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement (AFSSE) avec le député André Aschieri.

Dorothée Benoit Browaeys est journaliste scientifique. Elle est cofondatrice de la revue électronique www.vivantinfo.com et de l'association VivAgora pour le débat public sur les choix scientifiques et techniques.

Fayard

Prix : 22 €

Le grand roman des bactéries - Martine Castello et Vahé Zartarian

Le grand roman des bactéries - Martine Castello et Vahé Zartarian

romanbacterie.jpg

Ignorées jusqu'au XVIIe siècle, on les a longtemps prises pour des "petites vies" amusantes avant de les rendre responsables de tous nos maux. Aujourd'hui, les bactéries font rêver les marchands qui voient en elles les robots vivants du XXIe siècle. Chacune de ces visions est partielle. Pour les auteurs de ce livre, la saga des bactéries mérite infiniment plus de respect.

Le saviez-vous ?
Il y a quatre milliards d'années, elles ont lancé l'immense chantier de la vie. Sans elles, la Terre serait restée un caillou stérile.
Elles sont partout : dans les fosses océaniques, les glaciers des pôles, et même les volcans.
Chacun de nous en porte cent mille milliards dans l'intestin et mille milliard sur la peau.
Elle ont créé l'air que nous respirons, la couche d'ozone protectrice, l'humus, mais aussi le charbon, le pétrole, le gaz, les minerais. Sans elles, nous ne pourrions pas vivre.
Elles peuvent nous aider à fabriquer aujourd'hui de nouveaux médicaments et de nouveaux produits bons pour la santé humaine et animale.
Elles peuvent nous aider aussi à résoudre nos problèmes d'environnement, en nous débarrassant de nos déchets et en produisant de l'énergie propre.
Enfin, ces êtres minuscules démontrent la supériorité de la coopération sur la compétition. Un message de sagesse qui nous invite à suivre de près leur sublime création.

Martine Castello journaliste scientifique reconnue, a fondé le service Sciences de Libération. Le livre qu'elle a déjà cosigné avec le polytechnicien Vahé Zartarian, Nos pensées créent le monde, a été réédité plusieurs fois depuis 1994.(éd. Robert Laffont et Grancher).

Albin Michel

Prix : 16 €

Société civile contre OGM - Collectif

Société civile contre OGM - Collectif

societecontreogm.jpg

Que sont les OGM ? Quels sont leurs multiples et indéniables impacts sur l'ensemble des espèces et des hommes ? Quelles alternatives ? Quels indispensables engagements aujourd'hui pour un avenir indéniable ?

Cet essai appréhende la problématique des OGM sous ses dimensions scientifiques, agronomiques, écologiques juridiques, économiques, éthiques.

Chaque thème fait l'objet d'une approche analytique approfondie avec références scientifiques, état des lieux du débat, enjeux et propositions.

Le devenir humain exige une réflexion profonde et des choix démocratiques sur les technosciences dont les OGM font partie.

Il s'agit dès maintenant d'enclencher un vrai débat public avec le gouvernement français afin que les citoyens expriment leurs avis et leurs propositions, AVANT toute décision politique.

La grande diversité des spécialistes et des associations qui ont élaboré cet ouvrage en fait un événement majeur à la mesure des enjeux.

Un combat pour que le vivant ne devienne pas l'exclusive production des intérêts économiques privés.

 

Robert Ali Brac de la Perrière, Anne Briand-Bouthiaux, Michel Buisson, Matthieu Calame, Anne Chetaille, Olivier Clément, Stéphanie Daydé, Marc Dufumier, Bernard Eddé, Daniel Evain, Frédéric Jacquemart, Guy Kastler, Lylian Le Goff, Hervé Le Meur, Eric Meunier, Dominique Mourlane, Xavier Poux, Frédéric Prat, Thierry Raffin, Agnès Sinaï.

Editions Yves Michel

Prix : 19 €

Agricultures sans herbicides - Joseph Pousset

Agricultures sans herbicides - Joseph Pousset

asansherbicide.jpg

Cet ouvrage synthétique et approfondi sur un sujet difficile est, pour l'instant, unique. L'auteur y aborde tous les aspects préventifs et curatifs du désherbage sans recours, ou avec réduction significative, aux désherbants de synthèse. Il étudie comment maintenir propres les principales cultures, passe en revue les adventices habituelles de nos régions et termine par les principes agronomiques de base de la seule forme d'agriculture officiellement sans herbicide : la culture biologique.

Réduire de façon significative ou même supprimer le recours aux herbicides est possible, mais délicat dans une agriculture "moderne". Les commensales de nos cultures ne sont pas forcément des herbes "mauvaises" à éliminer totalement. Elles sont souvent le fruit d'erreurs culturales qu'il faut identifier et corriger : rotations culturales, travail du sol, fumure...Parallèlement, diverses stratégies préventives s'imposent : déstockage de graines, faux semis, arrachage des racines et rhizomes...Les sarclages constituent l'ultime recours pour limiter les herbes. La dictature du zéro adventice ne se justifie ni agronomiquement ni économiquement.

Concerne les praticiens de l'agriculture biologique et tous les partisans d'une agriculture durable, respectueuse de la santé des hommes et de l'environnement.

 

Joseph Pousset a déjà publié des ouvrages sur l'agriculture biologique, le chauffage au bois, les chevaux de trait et les engrais verts. Ancien élève de l'ENITA de Bordeaux. Il pratique l'agriculture biologique sur son exploitation agricole. Il conduit également des recherches dans les domaines de l'agriculture sans labour et des apports d'intrants minimaux. Conseiller indépendant, il collabore activement depuis 25 ans à la promotion d'une agriculture biologique ou durable avec les organismes engagés dans ce même sens.

Ecophysiologie végétale - Jean-Claude Leclerc

Ecophysiologie végétale - Jean-Claude Leclerc

ecophysiologie.jpgCe livre expose les relations des végétaux avec leurs milieux, des mécanismes en sont expliqués.

Les étudiants de maîtrise et de DEA y trouveront un texte court, illustré de nombreux tableaux et figures, pour s'initier à l'analyse de résultats. Dans l'optique des changements actuels du climat de la terre, une attention particulière est accordée aux situations de stress et aux relations entre les différentes espèces. L'importance du sujet doit aussi inciter les professeurs de l'enseignement secondaire à utiliser l'ouvrage.

Jean-Claude Leclerc est Professeur à l'Université Jean Monnet de Saint-Etienne, et a réalisé des travaux d'écologie et de physiologie sur de nombreux végétaux : Rhodo-phycées marines, Cyanobactéries, Algues carvernicoles, Lichens, Maïs et Houque, plantes médicinales, et maintenant groseillers.

Il est membre du Conseil d'Administration de la Société d'Ecophysiologie et Président de l'Association pour la promotion des Groseilles en France, dont les objectifs principaux sont la conservation du patrimoine génétique, l'amélioration de la culture et de l'utilisation alimentaire et diététique des groseilles.

Publications de l'Université de Saint-Etienne