Support Séralini Team for GMO Risk Research - CRIIGEN
Soutenir le CRIIGEN

Une nouvelle publication du Pr. Séralini met en évidence que le premier OGM Bt commercialisé était toxique à long terme pour les animaux d'élevage

Mardi 26 Janvier 2016

/user/image/communiquePicture_053302.pngEn effet, un éleveur allemand de vaches laitières, reconnu par sa profession, Mr Gottfried Glockner se mit à nourrir ses vaches entre 1998 et 2002 avec le maïs OGM Bt 176. Cet OGM produisait un insecticide Bt modifié et contenait un gène de résistance à un antibiotique. Le test toxicologique avant la mise sur le marché réalisé par Novartis, le fabricant (devenu Syngenta) et réalisé aux Etats-Unis,  consista à nourrir pendant 15 jours quatre vaches dont une mourut pendant l’expérience.

 

Malgré ce test scandaleusement insuffisant, Monsieur Glockner, qui collaborait à l’époque  avec plusieurs industriels des biotechnologies, se mit à donner de l’ensilage de ce maïs OGM à ses vaches dans une nourriture par ailleurs équilibrée. Les animaux présentèrent de l’asthénie, des paralysies partielles, des problèmes rénaux, de muqueuses… 10% des animaux moururent. Le Pr Séralini a dernièrement eu accès aux dossiers vétérinaires, ainsi qu’aux archives de l’éleveur et il publie avec lui un article dans Scholarly Journal of Agricultural Sciences (Glöckner & Séralini, SJAS, 2016) présentant des analyses inédites qui mettent en évidence la toxicité à long terme de ce maïs.


Une fois de plus, le CRIIGEN  réclame de toute urgence la transparence de toutes les études toxicologiques réalisées avant la mise sur le marché des OGM, des pesticides qu’ils contiennent  et insiste sur la nécessité d’études sur vie entière, ainsi que de l’étiquetage spécifique de la nature des OGM alimentaires.


Il en va de la santé des animaux d’élevage ainsi que de celle des consommateurs.


Pour le CRIIGEN, le Président  Dr Joël Spiroux de Vendômois

 

 

Article de Reporterre sur le sujet