Support Séralini Team for GMO Risk Research - CRIIGEN
Soutenir le CRIIGEN

Les co-formulants des herbicides à base de glyphosate sont des perturbateurs endocriniens !

Lundi 29 Février 2016

/user/image/communiquePicture_586589.pngLe processus d’homologation des herbicides à base de glyphosate est actuellement débattu car leurs formulations commerciales contiennent des co-formulants qui s’avèrent plus toxiques que le glyphosate seul. Nous avons mesuré les effets de perturbateurs endocriniens des co-formulants de six herbicides à base de glyphosate. Pour cela, nous avons mesuré l’activité  de l’aromatase, une enzyme clé pour l’équilibre des hormones sexuelles, dans des cellules placentaires humaines, en utilisant une méthode validée par l’OCDE pour évaluer les perturbateurs endocriniens. L’activité de l’aromatase fut significativement diminuée à la fois par les co-formulants seuls et par les formulations, à partir de doses 800 fois inférieures à la dose agricole, tandis que le glyphosate seul ne montrait un tel effet qu’au tiers de cette même dose agricole. Ce nouvel article, publié dans International Journal of Environmental Research and Public Health, constitue la première démonstration que les effets perturbateurs endocriniens des herbicides à base de glyphosate ne sont pas seulement attribuables au glyphosate, l’ingrédient actif déclaré, mais surtout aux co-formulants.


Ces travaux remettent en cause la définition de la dose journalière admissible (ou DJA), car son calcul repose sur des tests de toxicité du seul ingrédient actif déclaré. Or, le glyphosate n’est jamais utilisé seul, mais avec ses co-formulants. Dès lors, il est crucial que la DJA des pesticides soit déterminée à partir de tests de toxicité réalisés avec les formulations commerciales.

Publié dans International Journal of Environmental Research and Public Health:

Co-Formulants in Glyphosate-Based Herbicides Disrupt Aromatase Activity in Human Cells below Toxic Levels (2016) DOI:10.3390/ijerph13030264


Les auteurs : Nicolas Defarge, Eszter Takács, Verónica Laura Lozano, Robin Mesnage, Joël Spiroux de Vendômois, Gilles-Eric Séralini and András Székács