Support Séralini Team for GMO Risk Research - CRIIGEN
Soutenir le CRIIGEN

Transfert horizontal : Un phénomène universel : sept 2005

Lundi 1 Octobre 2007
par Jean-Michel PANOFF et Céline CHUITON

Selon la littérature scientifique, il est raisonnable de considérer que le transfert latéral des gènes est un mécanisme habituel d'adaptation des organismes biologiques aux stress environnementaux.

Par ailleurs, des bactéries à la culture de cellules humaines, en passant par les champignons et les plantes, une grande diversité de transferts génétiques horizontaux - naturels ou artificiels, expérimentaux ou déduits des analyses de séquences génétiques - a été décrite.

Par conséquent, la biodiversité non caractérisée - particulièrement en microbiologie - associée à l'universalité du phénomène de transfert génétique horizontal, conduit à considérer que la dissémination d'ADN à partir des OGM dans les environnements biologiques, y compris dans l'alimentation et le sol, est clairement incontrôlée et prévisible.

Résumé de l'article suivant : Panoff JM, Chuiton C. Horizontal Gene Transfer: A Universal Phenomenon. Human and Ecological Risk Assessment (2004) 10:939-943.