Support Séralini Team for GMO Risk Research - CRIIGEN
Soutenir le CRIIGEN

Des victoires judiciaires uniques du CRIIGEN contre les diffamateurs et falsificateurs ! 21 sept. 2017

Jeudi 21 Septembre 2017

Le CRIIGEN et le Pr. Séralini ont attaqué pour diffamation et gagné en tout sept procès. Les affirmations médiatisées mettaient en cause la probité et le sérieux des recherches sur les effets nocifs des OGM alimentaires, des pesticides et notamment du Roundup et du glyphosate et de leurs auteurs. Cela est unique dans l’histoire mondiale des lanceurs d’alerte.


Ce 22 septembre sont publiées des condamnations dans la presse.


Les procès depuis 2011 ont condamné Marc Fellous, ancien président de commission évaluant les OGM (1), et l’Association Française des Biotechnologies Végétales (2), puis le journal Marianne (3) et le journaliste Jean-Claude Jaillette (4) non seulement en première instance mais aussi en appel (5,6), et Daniel Dubost (7).


Par arrêt en date du 7 septembre 2016 , la cour d’appel de Paris a confirmé le jugement du 6 novembre 2015 rendu par la chambre de la presse du tribunal de grande instance de Paris qui a déclaré coupable en première instance puis en appel le journal Marianne (Maurice Szafran) et son journaliste Jean-Claude Jaillette de diffamation envers le Pr. Gilles-Eric Séralini d’une part, et son équipe d’autre part, (Robin Mesnage, Steeve Gress, Nicolas Defarge, Joël Spiroux de Vendômois, Manuela Malatesta), mais aussi envers le CRIIGEN, dans un article du 29 septembre 2012 intitulé « l’étude choc sur les OGM provoque un tollé mondial ».


En 2016, après avoir perdu dans un procès en diffamation contre le Pr Gilles-Eric Séralini le 18 janvier 2011, Marc Fellous, ex-président de la commission du génie biomoléculaire validant les OGM en France pour les ministères de l'agriculture et l'environnement de 1998 à 2007, a été renvoyé par un juge d'instruction devant le tribunal correctionnel de Paris pour faux et usage de faux au préjudice tant du Pr Gilles-Eric Séralini à titre personnel que du CRIIGEN. Ce renvoi sera jugé en audience publique le 19 octobre 2017.


Enfin, dernièrement, le tribunal de grande instance de Paris a reconnu la culpabilité pour diffamation de Daniel Dubost, un ancien universitaire, qui s’était permis des propos mensongers et insultants, voire menaçants à l’encontre du Pr Séralini sur son blog diffusé à l’université de Caen. Il reprenait les idées des lobbys militants défendant OGM et pesticides.


Nous tenons à remercier vivement tous les scientifiques et les citoyens qui nous ont déjà soutenu ainsi que les fondations, entreprises et particulièrement Vélier SA, les fondations Biocoop et Léa Nature, Malongo, Ekibio et l'Institut de l'Alimentation Bio.


Pour tout renseignement complémentaire merci de contacter Maître Dartevelle au  01 43 12 55 80